Transition numérique et oligopol…

L’année 1994 fut une anné…

Pronostiquez sur vos sports favo…

          https://1xb…

Côte d'Ivoire: banque digitale, …

La Standard Chartered Ban…

Côte d’Ivoire : Initiation préco…

"Succès assuré" est un de…

Côte d'Ivoire: Un expert en cybe…

Prenant part au lancement…

Stéphane Richard pose la premièr…

Le PDG d'Orange, Stéphane…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 170 autres abonnés

Côte d’Ivoire: Un expert en cyberlégislation interpelle les jeunes sur la cybercriminalité

Prenant part au lancement d’une campagne de sensibilisation sur la cybercriminalité, le mardi 21 novembre 2017 au siège de l’ARTCI (autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire), Me Héraclès Assoko, a apporté ses lumières sur l’arsenal juridique et institutionnel mis en place en Côte d’Ivoire pour lutter contre le phénomène.

L’Avocat, anciennement Directeur des affaires juridiques du Ministère de la communication, de l’économie numérique et de la poste, a expliqué les innovations de la loi n°2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalité dans un panel dont le thème était « Jeune attention, le broutage c’est la prison ».

Sortir le pays de la liste noire

Le « broutage », est un terme désignant une nouvelle forme d’escroquerie opérée sur internet en vue de s’enrichir illégalement. La plupart du temps, il s’agit d’utiliser des données à caractère personnels obtenues frauduleusement pour voler de l’argent sur des comptes bancaires à l’étranger et les transférer localement. Ou encore monter des combines engageant des personnes de bonne foi qui se font détrousser sur l’autel de d’un amour virtuel qui tourne court, d’affaires inexistantes, etc.

Selon Me Héraclès Assoko – engagé également dans la formation sur la protection des données à caractère personnel – à cause de ces cyberdélinquants la Côte d’Ivoire était blacklistée dans le monde. il était difficile de faire des transactions électroniques à l’international. Ce qui créait un impact économique négatif pour le pays dans un monde devenu global et de plus en plus orienté vers les nouvelles technologies.

C’est pourquoi, le gouvernement a entrepris de mettre en place un dispositif légal à travers la loi n°2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalitéDepuis lors, le CI-CERT (Cote d’Ivoire – Computer Emergency Response Team) créé au sein de l’ARTCI travaille en collaboration avec la DITT (direction de l’informatique et des traces technologiques) du Ministère de la sécurité dans le cadre de la PLCC (plateforme de lutte contre la cybercriminalité) pour traquer tous les cybercriminels. Ce qui explique la prise de gros bonnets du « broutage ».

Pour ce juriste expert en cyberlégislation, il est devenu difficile de passer entre les mailles du filet sans se faire prendre. Les peines encourues peuvent aller jusqu’à 20 ans de prison selon le cas. Il n’a donc pas manqué de terminer son intervention, sans exhorter la jeunesse à renoncer à la facilité des escroqueries en ligne.

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

La Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire devait officiellement présenter, ce jour, à sa clientèle, son concept de "banque digitale". L'événement…

09 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une…

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une plateforme se distingue

"Succès assuré" est un des leaders du soutien scolaire en ligne et via mobile. Au delà de ce rôle précurseur,…

06 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :