Sénégal: Wari perd définitivemen…

L'information a fait l'ef…

Sommet YouthConnekt 2017 de Kiga…

Le sommet YouthConnect de…

Bénin: L'heure est aux taxis con…

Le 3 juillet 2017, le gou…

Monetique: La carte prépayée Abi…

Weblogy la société éditri…

Côte d'Ivoire: Requiem pour Alin…

L'ex-géant des télécommun…

Cameroun: MTN inaugure une nouve…

MTN a mis les petits plat…

Congo: Le câble WACS reparé

Il y a environ plus de 2 …

Benin: Çà chauffe dans les téléc…

Les opérateurs des téléco…

Côte d'Ivoire: Orange Money, de …

Le service Orange Money c…

Côte d'Ivoire: Les clients de la…

La Société Ivoirienne de …

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 296 autres abonnés

Benin: Çà chauffe dans les télécoms

Les opérateurs des télécommunications et leur autorité de tutelle ne sont pas en odeur de sainteté actuellement. Les premiers s’estiment être victime d’un harcèlement. 

En chef de fil, MTN Bénin qui digère mal l’amende de 3,7 milliards FCFA (5,65 millions d’euros) que lui a infligé le Conseil de Régulation de l.ARCEP pour mauvaise qualité de service. Moov en plus du même chef d’accusation écope également de sanctions pour fraude sur les appels entrants.

La filiale de Maroc Telecom se dit être la victime victime de la fraude sur les appels entrants et ne comprend pas pourquoi des sanctions lui sont opposées alors que les sim boxers sont tranquilles chez eux. Glo ne fait pas exception à cette donne dans le milieu des opérateurs téléphoniques.

Beaucoup s’inquiètent que cet environnement propice à la sanction freine encore plus les projets de recrutement du personnel local et les investissements consentis pas les opérateurs pour faire du Bénin le quartier numérique de l’Afrique de l’Ouest.

Ces inquiétudes sont d’autant plus grandes car le gouvernement a annoncé le 21 juin dernier la dissolution de Libercom SA, la branche mobile de l’opérateur historique Benin Telecom qui se voit par ailleurs amputé  de son pendant chargé des infrastructures.

Il faut souligné enfin que, les opérateurs avaient déjà peu gouté les campagnes forcées en langues locales que leur a imposées, il y a peu, le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication, afin d’expliquer aux populations le mode de tarification. Pour eux cela voulait dire implicitement que les compagnies cellulaires grugeaient de façon massive celles-ci alors que les cas avérés étaient isolés.

Patrick Lebanquier

Laisser un commentaire

À lire absolument

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

L'information a fait l'effet d'une bombe dans les télécoms ce matin. Dans un communiqué officiel, Millicom annonce la fin du…

31 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Le sommet YouthConnect de Kigali (19 au 21 juillet 2017) est l'occasion pour de nombreux jeunes africains de participer à…

21 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Le 3 juillet 2017, le gouvernement béninois a lancé en grande pompe le projet "Bénin taxi". Un concept moderne de…

06 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Monetique: La carte prépayée Abidjan.net mise en conformité avec la…

Monetique: La carte prépayée Abidjan.net mise en conformité avec la réglementation de la BCEAO

Weblogy la société éditrice des cartes VISA prépayées Abidjan.net a réajusté le mode d'opération de son outil monétique afin de…

30 Juin 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :