Sénégal: Wari perd définitivemen…

L'information a fait l'ef…

Sommet YouthConnekt 2017 de Kiga…

Le sommet YouthConnect de…

Bénin: L'heure est aux taxis con…

Le 3 juillet 2017, le gou…

Monetique: La carte prépayée Abi…

Weblogy la société éditri…

Côte d'Ivoire: Requiem pour Alin…

L'ex-géant des télécommun…

Cameroun: MTN inaugure une nouve…

MTN a mis les petits plat…

Congo: Le câble WACS reparé

Il y a environ plus de 2 …

Benin: Çà chauffe dans les téléc…

Les opérateurs des téléco…

Côte d'Ivoire: Orange Money, de …

Le service Orange Money c…

Côte d'Ivoire: Les clients de la…

La Société Ivoirienne de …

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 296 autres abonnés

La neutralité du net au centre du 14ème séminaire du FRATEL

Les 8 et 9 mai dernier à Abidjan, a eu lieu le 14ème séminaire du FRATEL (Réseau Francophone de la Régulation des Télécommunications). Le thème était « quelle régulation pour la promotion d’un internet ouvert ? ».

Çà été l’occasion pour nombres de participants de revenir sur la notion fondamentale de la neutralité du net. En effet, Internet a été créé avec le principe que les opérateurs télécoms devaient être de simples véhicules transporteraient les informations sans chercher à les contrôler, ni à les adapter en fonction du pouvoir d’achat de leurs abonnés.

Cependant force est de constater que les offres de nombreux opérateurs sont adaptés au débit et à des forfaits de données. Il y a une sorte de nivellement par le haut de la bande passante. Les opérateurs expliquent qu’ils rationalisent cette ressource critique afin de garantir un meilleur service à tous.

Alors que dans le fond ce sont ceux qui s’offrent les services classiques qui ne peuvent pas avoir accès à certains débit élevés et à certains contenus multimédia gourmands en bande passante quand les autres qui paient un peu plus ont des accès qui leur offrent plus de fluidité.

Par ailleurs les opérateurs par motif économique concentre leurs capacités dans les zones urbaines privant les zones rurales de communiquer via internet avec le reste du monde. Privant de nombreuses personnes dans les zones reculées de participer à l’innovation car leurs accès sont « bridés » comme on le dit dans le jargon informatique ou bloqués tout simplement.

La prochaine réunion annuelle du FRATEL sera les 23 et 24 novembre 2017 à Bruxelles autour des impacts du nouvel écosystème numérique sur le marché des communications électroniques et sur les autres secteurs d’activité.

Laisser un commentaire

À lire absolument

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

L'information a fait l'effet d'une bombe dans les télécoms ce matin. Dans un communiqué officiel, Millicom annonce la fin du…

31 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Le sommet YouthConnect de Kigali (19 au 21 juillet 2017) est l'occasion pour de nombreux jeunes africains de participer à…

21 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Le 3 juillet 2017, le gouvernement béninois a lancé en grande pompe le projet "Bénin taxi". Un concept moderne de…

06 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Monetique: La carte prépayée Abidjan.net mise en conformité avec la…

Monetique: La carte prépayée Abidjan.net mise en conformité avec la réglementation de la BCEAO

Weblogy la société éditrice des cartes VISA prépayées Abidjan.net a réajusté le mode d'opération de son outil monétique afin de…

30 Juin 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :