Transition numérique et oligopol…

L’année 1994 fut une anné…

Pronostiquez sur vos sports favo…

          https://1xb…

Côte d'Ivoire: banque digitale, …

La Standard Chartered Ban…

Côte d’Ivoire : Initiation préco…

"Succès assuré" est un de…

Côte d'Ivoire: Un expert en cybe…

Prenant part au lancement…

Stéphane Richard pose la premièr…

Le PDG d'Orange, Stéphane…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 170 autres abonnés

Côte d’Ivoire : Le 4ème opérateur mobile connu

C’est officiel, l’Etat de Côte d’Ivoire vient d’attribuer la dernière licence globale d’exploitation des télécommunications au lybien LPTIC (société postale de télécommunications et de TIC de la Libye). L’annonce a été faite ce mercredi 14 septembre 2016 à la suite du conseil de ministres hebdomadaires.

L’Etat de Côte d’Ivoire, après avoir retiré la licence à 4 opérateurs qui n’arrivaient pas à remplir le cahier de charges (GreenN, Comium, Warid, Café Mobile), avait lancé un appel d’offre pour l’attribution d’une quatrième licence (Orange, MTN et Moov sont les compagnies existantes). Initialement prévu pour juin 2016, l’identité du quatrième opérateur a été dévoilée après d’âpres négociations ce 14 septembre par Bruno Koné, ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, porte-parole du gouvernement. « Le gouvernement écrira à LPTIC pour les informer de la décision, pour engager des négociations afin de finaliser le processus » a-t-il dit.

La société LPTIC n’est pas inconnue de l’Etat de Côte d’Ivoire. Déjà en aout 2015, les actifs de GreenN avaient été rachetés à LAP (Libyan African Portofolio) par le groupe pour sauver l’opérateur. Une aventure de courte durée. Cette fois-ci, ils reviennent avec l’accord du gouvernement. Une nouvelle qui devrait réjouir des centaines de familles d’ex-employés de l’entreprise livrés à eux-mêmes depuis le mois d’avril.

Le gouvernement ivoirien est très sensible au paiement de l’ardoise de 90 milliards que lui a laissé les ex-petits opérateurs sortis de force du marché, le 31 mars 2016. Il met également à l’ordre des discussions, la reprise d’une partie du personnel de Comium en plus du ticket d’entrée de 50 milliards à débourser pour s’adjuger le licence globale d’exploitation. La société libyenne est également dans le viseur du collectif des ex-employés de GreenN qui souhaite percevoir le solde des arriérés du personnel accompagné d’une indemnité de licenciement pour les non repris par LPTIC. Une véritable équation difficile à résoudre pour l’ancien nouvel entrant du marché ivoirien de la téléphonie mobile. Mais l’entreprise sait faire preuve d’une  ténacité sans pareil et implique personnellement les dirigeants libyens reconnus par la communauté internationale pour faire bouger les lignes.

Boris Odilon Blé

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

La Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire devait officiellement présenter, ce jour, à sa clientèle, son concept de "banque digitale". L'événement…

09 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une…

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une plateforme se distingue

"Succès assuré" est un des leaders du soutien scolaire en ligne et via mobile. Au delà de ce rôle précurseur,…

06 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :