Pronostiquez sur vos sports favo…

          https://1xb…

Côte d'Ivoire: banque digitale, …

La Standard Chartered Ban…

Côte d’Ivoire : Initiation préco…

"Succès assuré" est un de…

Côte d'Ivoire: Un expert en cybe…

Prenant part au lancement…

Stéphane Richard pose la premièr…

Le PDG d'Orange, Stéphane…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

50 startups africaines de l'écon…

Le 5ème sommet Union Euro…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 171 autres abonnés

CAMEROUN : Les puces non identifiées suspendues.

 

Minette Libom Li Likeng la ministre des Postes et Télécommunications l’avait dit dans un communiqué publié le 10 juin 2016 sur le compte Twitter de son département : « Au-delà du 30 juin 2016, tout abonné qui ne sera pas correctement identifié, sera systématiquement suspendu ». Cette  décision est entrée en application depuis le 1er juillet2016.

Depuis le 1er juillet, les cartes SIM non-identifiées des abonnés au téléphone mobile du Cameroun ont été désactivées. Pour l’heure, ni les opérateurs, ni le régulateur, ni même le ministère des Postes et Télécoms n’ont révélé le nombre de SIM désactivées depuis. Pour inciter ses clients « retardataires » à se soumettre à l’opération, Orange Cameroun les a invités à se rendre rapidement dans les agences et nombreux points d’identification munis de leur pièce d’identité en cours de validité pour faire réactiver leur numéro. Chez  Camtel, l’opérateur historique des télécoms, l’on estime à 90% le taux de participation des abonnés. Chez Nextell, le 3ème opérateur de mobile du pays (2 millions d’abonnés), on parle d’un taux d’identification de 80%.

Tout le weekend, les points d’identification mis en place à cet effet par les opérateurs à Yaoundé et Douala ont tourné à plein régime. Les retardataires ont envahi aussi les agences des opérateurs. Pas question de perdre son numéro et les avantages et/ou services qui vont avec : appels téléphoniques, sms ou navigation internet.

Pour rappel, c’est depuis le 3 septembre 2015 que le gouvernement a initié cette opération d’identification des abonnés au téléphone. L’objectif étant de pouvoir lutter efficacement contre la cybercriminalité et les attentats terroristes perpétrés sur le territoire camerounais par la secte islamiste nigériane Boko Haram, attentats dans lesquels des téléphones portables sont utilisés pour actionner des charges explosives portées par des kamikazes.

Boris Odilon BLE

Communiqué d'Orange qui a du suspendre déjà près de 600 000 abonnés

Communiqué d’Orange qui a du suspendre déjà près de 600 000 abonnés

 

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

La Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire devait officiellement présenter, ce jour, à sa clientèle, son concept de "banque digitale". L'événement…

09 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une…

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une plateforme se distingue

"Succès assuré" est un des leaders du soutien scolaire en ligne et via mobile. Au delà de ce rôle précurseur,…

06 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d'Ivoire: Un expert en cyberlégislation interpelle les jeunes sur…

Côte d'Ivoire: Un expert en cyberlégislation interpelle les jeunes sur la cybercriminalité

Prenant part au lancement d'une campagne de sensibilisation sur la cybercriminalité, le mardi 21 novembre 2017 au siège de l'ARTCI…

24 Nov 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :