Transition numérique et oligopol…

L’année 1994 fut une anné…

Pronostiquez sur vos sports favo…

          https://1xb…

Côte d'Ivoire: banque digitale, …

La Standard Chartered Ban…

Côte d’Ivoire : Initiation préco…

"Succès assuré" est un de…

Côte d'Ivoire: Un expert en cybe…

Prenant part au lancement…

Stéphane Richard pose la premièr…

Le PDG d'Orange, Stéphane…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 171 autres abonnés

Algérie : A quand la fin des intérims à la tête de Mobilis et Algérie Télécom ?

Mobilis et Algérie Télécom sont deux entreprises leaders du secteur des télécommunications en Algérie. Ces deux poumons de l’économie numérique algérienne sont dirigés depuis décembre 2015 pour la première et avril 2016 pour la seconde par des intérimaires.

Depuis plusieurs mois, Mobilis et Algérie télécom ont des intérimaires au poste de président directeur général. Chez la première citée, Saâd Dama, a été démis de ses fonctions depuis le 3 décembre 2015 et remplacé dans le cadre d’un intérim par Mohamed Habib, précédemment directeur général adjoint chargé du pôle commercial d’Algérie Télécom. Coté Algérie Télécom après le départ d’Azouaou Mehmel en avril dernier, l’entreprise a été gérée provisoirement par M.Mohamed Sbaâ, puis Tayeb Kebbal dont la durée de l’intérim n’a pas été précisée.

Répondant par communiqué aux interrogations des algériens, le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (Mptic) s’est exprimé sur le cas Mobilis en justifiant que « cette décision est dictée par la volonté des pouvoirs publics d’insuffler une nouvelle dynamique à l’entreprise dans un environnement extrêmement concurrentiel pour un secteur qui connaît des évolutions et des transformations rapides » nous rapporte le site lexpressiondz.com. La ministre Houda Feraoun ajoute que «le nouveau responsable qui sera désigné sera appelé à anticiper les évolutions que connaît l’industrie des télécommunications mobiles en général et y adapter dès maintenant le management de l’entreprise».

En attendant, les intérimaires vont se charger de gérer les affaires en cours sans se projeter dans l’avenir.

Boris Odilon Blé

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

La Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire devait officiellement présenter, ce jour, à sa clientèle, son concept de "banque digitale". L'événement…

09 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une…

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une plateforme se distingue

"Succès assuré" est un des leaders du soutien scolaire en ligne et via mobile. Au delà de ce rôle précurseur,…

06 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :