Sénégal: Wari perd définitivemen…

L'information a fait l'ef…

Sommet YouthConnekt 2017 de Kiga…

Le sommet YouthConnect de…

Bénin: L'heure est aux taxis con…

Le 3 juillet 2017, le gou…

Monetique: La carte prépayée Abi…

Weblogy la société éditri…

Côte d'Ivoire: Requiem pour Alin…

L'ex-géant des télécommun…

Cameroun: MTN inaugure une nouve…

MTN a mis les petits plat…

Congo: Le câble WACS reparé

Il y a environ plus de 2 …

Benin: Çà chauffe dans les téléc…

Les opérateurs des téléco…

Côte d'Ivoire: Orange Money, de …

Le service Orange Money c…

Côte d'Ivoire: Les clients de la…

La Société Ivoirienne de …

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 287 autres abonnés

Piratage informatique : les cybercriminels ont leur marché en ligne

Vous ne le saviez surement pas ! Les cybercriminels du monde entier ont une très grande plateforme web sur laquelle ils vendent et achètent toutes sortes de logiciels de piratage. Cette place de marché est appelé xDedic.

xDedic est une énorme place de marché permettant de pirater plus de 70.000 serveurs répartis dans le monde. Selon le site BFMTV.com, il serait l’œuvre d’individus d’origine russe. L’outil de piratage le plus en vogue étant le serveur d’entreprise, les créateurs de xDedic privilégient la vente de code d’accès aux serveurs Windows accessibles à distance (par le protocole Remote Desktop Protocol). A partir de n’importe quel navigateur, l’on peut accéder à xDedic, ensuite, il suffit de créer un compte pour effectuer ses emplettes. Il suffit de cibler le serveur de son choix et de lancer son opération à l’insu des propriétaires : spam, hacking, transactions frauduleuses, attaques par déni de service distribué, espionnage, etc. xDedic en tant que plateforme intermédiaire garantit à ses utilisateurs la discrétion. Il sera très difficile de retracer l’attaque, donc de mettre la main sur les malfrats.

Créé en 2014, c’est à partir de 2015 que le site dédié aux cybercriminels va connaitre un début de succès dans le milieu des « hackers ». Aujourd’hui, plus de 70.000 serveurs sont référencés sur xDedic et indexés en fonction de leur provenance géographique et de leurs caractéristiques techniques.

En Côte d’Ivoire, l’Autorité de Régulation des Télécoms/TIC organise souvent des ateliers et séminaires animés par des experts pour expliquer aux populations les règles de base contre la cybercriminalité.

 

Boris Odilon BLE.

 

Laisser un commentaire

À lire absolument

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

L'information a fait l'effet d'une bombe dans les télécoms ce matin. Dans un communiqué officiel, Millicom annonce la fin du…

31 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Le sommet YouthConnect de Kigali (19 au 21 juillet 2017) est l'occasion pour de nombreux jeunes africains de participer à…

21 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Le 3 juillet 2017, le gouvernement béninois a lancé en grande pompe le projet "Bénin taxi". Un concept moderne de…

06 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Monetique: La carte prépayée Abidjan.net mise en conformité avec la…

Monetique: La carte prépayée Abidjan.net mise en conformité avec la réglementation de la BCEAO

Weblogy la société éditrice des cartes VISA prépayées Abidjan.net a réajusté le mode d'opération de son outil monétique afin de…

30 Juin 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :