Transition numérique et oligopol…

L’année 1994 fut une anné…

Pronostiquez sur vos sports favo…

          https://1xb…

Côte d'Ivoire: banque digitale, …

La Standard Chartered Ban…

Côte d’Ivoire : Initiation préco…

"Succès assuré" est un de…

Côte d'Ivoire: Un expert en cybe…

Prenant part au lancement…

Stéphane Richard pose la premièr…

Le PDG d'Orange, Stéphane…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 170 autres abonnés

Consolidation du marché des télécoms en Afrique, une conférence s’ouvre bientôt à Paris

L’Université Paris-Saclay et le cabinet d’avocats d’affaires Jones Day, organiseront à Paris une importante conférence sur la consolidation du marché des télécoms en Afrique. Ce sera ce 17 mai.

Le succès de la téléphonie mobile introduite dans les années 90/2000 dans la plupart des pays africains, a poussé les investisseurs privés à investir en masse dans l’achat de licences. Nous étions arrivés à une situation avec 200 opérateurs sur le continent, selon les estimations de Marc Rennard, ancien patron d’Orange en Afrique. Deux décennies plus tard, le secteur des télécommunications reste fortement impacté par la technologie mobile sauf que le tableau est complètement différent. Le marché est mature et laisse très peu de marge dans la quasi totalité des territoires. Il y a 4 en moyenne voire 5 ou 6 opérateurs par pays qui se partagent un nombre d’abonnés insuffisant à pour tous.

Dans ce contexte très peu de players arrivent à générer des revenus confortables pour assurer leur développement. Plusieurs opérateurs au fil du temps se retrouvent avec des dettes abyssales et ne peuvent pas suivre la cadence imposée par l’innovation technologique inhérente aux télécommunication. Les plus chanceux se font racheter, c’est le cas d’Azur au Congo Brazzaville en 2012. Même ceux qui faisaient office de majors abandonnent leur projets d’extension pour se concentrer sur les «vaches à lait». Airtel en Sierra Leone, au Burkina et au Tchad ou encore Tigo en RD Congo.

Les autres tombent sous le coup de reformes imposées par les pouvoirs publics et perdent leurs licences. Ainsi, récemment en Côte d’Ivoire, 4 des 7 opérateurs ont perdu du jour au lendemain le bénéfice de leurs licences d’exploitation.

C’est donc pour avoir plus de clarté au sujet de cette transformation des télécoms africaines que «des universitaires spécialistes de ces questions, des économistes, des avocats, l’ARCEP, la Direction de la Concurrence de la Commission européenne et des opérateurs viendront s’exprimer sur ce sujet d’actualité» nous a confié Laurent Binet, un des organisateurs de la conférence sur la consolidation du marché des télécoms en Afrique.

Les inscriptions sont totalement gratuite à l’adresse suivante https://www.eventbrite.fr/e/billets-la-consolidation-du-marche-des-telecoms-24909903191.

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

La Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire devait officiellement présenter, ce jour, à sa clientèle, son concept de "banque digitale". L'événement…

09 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une…

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une plateforme se distingue

"Succès assuré" est un des leaders du soutien scolaire en ligne et via mobile. Au delà de ce rôle précurseur,…

06 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :