Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

50 startups africaines de l'écon…

Le 5ème sommet Union Euro…

Airtel Africa: Christian de Fari…

Selon le bimensuel La let…

Sénégal: Wari perd définitivemen…

L'information a fait l'ef…

Sommet YouthConnekt 2017 de Kiga…

Le sommet YouthConnect de…

Bénin: L'heure est aux taxis con…

Le 3 juillet 2017, le gou…

Monetique: La carte prépayée Abi…

Weblogy la société éditri…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 264 autres abonnés

Economie: Nouveau paradigme, le mobile pour collecter les taxes

L’informel et la fraude sur la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sont très présents dans les économies africaines, privant les 54 pays du continent d’une bonne partie des recettes fiscales. Pour survivre, les États sont obligés soit de prendre des mesures impopulaires, d’augmenter les impôts ou d’avoir recours à l’aide internationale, bradant ainsi leur souveraineté. Pour pallier cela, plusieurs initiatives naissent autour de la formidable percée du mobile.

Cas pratique

Au Kenya, le succès de M-shwari (création de compte d’épargne bancaire à partir de comptes mobile money) créé par Equity Bank et de M-pesa (système de mobile money de Safaricom largement répandu) permet de déployer une solution de collecte de redevances dans le comté du Nyeri. Les agents recouvreurs de l’État, munis de simples terminaux de paiements électroniques (TPE) ingenico reçoivent les paiements mobiles des contribuables sur place contre délivrance de reçus physiques. Pour que tout ça marche, il faut une solution fiscale électronique robuste proposée par une entreprise internationalement connue  Global Voice Group ou SGS et des mesures incitatives de l’État.

Avatar

Des plateformes technologiques telles qu’Avatar permettent aux Etats africains comme le Kenya de collecter les taxes électroniquement. Le principe c’est que tous les commerçants soient équipés de TPE d’enregistrement des ventes et que le calcul des taxes soit automatisé pour éviter les fausses déclarations. Selon certaines statistiques, 50 à 60% de la taxe sur la valeur ajoutée, n’est pas collectée en Afrique. Dans les pays développés, le taux de fraude reste circonscrit autour de 10% à cause de l’automatisation de la collecte de la TVA et de la modernisation des moyens de paiement.

Les gouvernants ont intérêt à intégrer le développement fulgurant du mobile et du mobile money dans les reformes de collecte des taxes pour espérer avoir beaucoup plus d’argent public.

Il faut donc une grande implication des politiques africains pour faire du paiement par mobile le premier moyen de paiement. Ainsi, le commerce informel ne pourra plus échapper au système. Tout de suite grâce aux plateformes comme avatar ou via les opérateurs ou les banques, les montants dus à l’État peuvent être directement perçus par les canaux officiels.

La suppression de la fraude, la corruption et autres passe-droits engendreront indéniablement un surplus de finances pour les nations africaines qui pourront accélérer leur développement.

Les mesures d’incitation

Pour que cette solution de collecte électronique de taxes marche, il faut inciter la population et les commerçants. La première mesure à prendre est d’exiger que tous les services publics soient payés de façon électronique. Soit via les TPE ou par le mobile money. L’autre décision stratégique serait d’accorder – peut-être pour un temps limité – des privilèges à ceux qui adopteraient cette méthode de collecte via les TPE. Par exemple réduire le taux de prélèvement ou l’intégrer dans les conditions de souscription des appels offres ou d’attribution de certains marchés.

Kenya, Tanzanie, Ghana, plusieurs pays africains ont trouvé des ressources additionnelles grâce à la modernisation des moyens de collecte de leurs recettes. Espérons que la liste des pays s’allonge pour le bien des populations.

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: Ericsson assure la transformation numérique de MTN pour…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure la transformation numérique de MTN pour de nouvelles offres en vue

Ericsson vient de déployer plusieurs projets d'envergure avec MTN Côte d'Ivoire dirigé par Freddy Tchala. Le dirigeant s'est attaché l'expertise…

20 Nov 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: Pourquoi le Directeur Général de MTN est devenu la…

Bénin: Pourquoi le Directeur Général de MTN est devenu la cible des autorités?

Stephen Blewett vient d'être notifié partant de gré ou de force au plus tard le 24 Novembre 2017 du Bénin.…

17 Nov 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'une sanction de 134 milliards de…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'une sanction de 134 milliards de FCFA

L'autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (ARCEP) du Bénin ne va pas de mains mortes dans…

09 Nov 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamarou nommée Ministre, les acteurs des…

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamarou nommée Ministre, les acteurs des TIC s'en réjouissent

Le vendredi dernier, Aurelie Adams Soulé Zoumarou, ex-Senior Policy Manager pour l'Afrique au GSMA (Association des opérateurs mobiles) a été…

30 Oct 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :