Airtel Africa: Christian de Fari…

Selon le bimensuel La let…

Sénégal: Wari perd définitivemen…

L'information a fait l'ef…

Sommet YouthConnekt 2017 de Kiga…

Le sommet YouthConnect de…

Bénin: L'heure est aux taxis con…

Le 3 juillet 2017, le gou…

Monetique: La carte prépayée Abi…

Weblogy la société éditri…

Côte d'Ivoire: Requiem pour Alin…

L'ex-géant des télécommun…

Cameroun: MTN inaugure une nouve…

MTN a mis les petits plat…

Congo: Le câble WACS reparé

Il y a environ plus de 2 …

Benin: Çà chauffe dans les téléc…

Les opérateurs des téléco…

Côte d'Ivoire: Orange Money, de …

Le service Orange Money c…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 295 autres abonnés

Jean Patrick Ehouman : "Je cours dans la direction de l’émancipation des jeunes à travers les technologies"

Engagés résolument pour le développement de l’Afrique à travers les TIC, Jean Patrick Ehouman et son association Akendewa viennent de lancer la première « web school » ivoirienne.

Akendewa. Organisation réputée crédible et sérieuse, Akendewa, offre une formation à toutes les personnes désireuses de rentabiliser leurs activités sur internet. La formation sera sanctionnée par 2 certificats : « pour participer, il faut seulement savoir utiliser un ordinateur et avoir un minimum de connaissances web. Nous délivrerons un certificat de participation à tous les étudiants de notre web school et un certificat d’aptitude à ceux qui auront assimilé le programme et atteint les objectifs » a dit Jean Patrick Ehouman. Le cout de cette formation comprenant 4 modules est de 150 000 francs CFA avec une réduction de 50% pour tous les inscrits avant le 15 novembre.

A travers le cursus « Entreprendre et réussir sur le web » Akendewa veut permettre aux jeunes africains de gagner leur vie en faisant bon usage de l’outil internet.

Contrairement aux Mooc, l’Akendewa Web School établira le contact physique avec ses étudiants. Ainsi des séminaires obligatoires de 6 à 8 heures seront organisés chaque semaine pour permettre à l’enseignant d’évaluer les travaux des étudiants.

Pour Jean Patrick Ehouman, il faille que la jeunesse africaine se réveille et épouse les TIC : « on court derrière un idéal. Que les jeunes africains se rendent compte de ce que les technologies bien utilisées permettent l’amélioration de leur vie. Cela pourra leur permettre de s’affranchir. Je cours dans la direction de l’émancipation des jeunes à travers les technologies ».

Pour rappel. Depuis 2013, Akendewa dispose d’un centre de formation pour développeurs reconnu par l’UNESCO. La formation pour le cursus « Entreprendre et réussir sur le web » démarre le 23 novembre 2015.

Retrouvez l’intégralité de la web conférence sur YouTube.

Laisser un commentaire

À lire absolument

Airtel Africa: Christian de Faria démissionne

Airtel Africa: Christian de Faria démissionne

Selon le bimensuel La lettre du continent, le français Christian de Faria aurait démissionné de son poste de patron des…

11 Oct 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

L'information a fait l'effet d'une bombe dans les télécoms ce matin. Dans un communiqué officiel, Millicom annonce la fin du…

31 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Le sommet YouthConnect de Kigali (19 au 21 juillet 2017) est l'occasion pour de nombreux jeunes africains de participer à…

21 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Le 3 juillet 2017, le gouvernement béninois a lancé en grande pompe le projet "Bénin taxi". Un concept moderne de…

06 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :