Transition numérique et oligopol…

L’année 1994 fut une anné…

Pronostiquez sur vos sports favo…

          https://1xb…

Côte d'Ivoire: banque digitale, …

La Standard Chartered Ban…

Côte d’Ivoire : Initiation préco…

"Succès assuré" est un de…

Côte d'Ivoire: Un expert en cybe…

Prenant part au lancement…

Stéphane Richard pose la premièr…

Le PDG d'Orange, Stéphane…

Côte d'Ivoire: Ericsson assure l…

Ericsson vient de déploye…

Bénin: Pourquoi le Directeur Gén…

Stephen Blewett vient d'ê…

Bénin: L'opérateur MTN menacé d'…

L'autorité de régulation …

Bénin: Aurelie Adams Soulé Zamar…

Le vendredi dernier, Aure…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 171 autres abonnés

Côte d'Ivoire: Orange avait perdu le réseau!

orange siège

La journée du 11 août 2015 restera gravée dans les annales. Le leader Orange, qui sert près de la moitié des abonnés aux services mobiles, était inaccessible toute la soirée. Plus aucun appel ne passait, les SMS étaient bloqués et internet était absent. Une véritable catastrophe pour les mobinautes. Qu’est ce qui a bien pu se passer?

Joint au téléphone le lendemain, un des responsables de la marque a simplement évoqué une panne générale «le réseau est tombé sans aucune raison mais tout est entrain d’être réglé et plusieurs services sont rétablis». Interrogé sur le même sujet un expert nous a simplement dit que cela peut s’expliquer par deux raisons. La première, c’est le basculement sur une nouvelle plateforme plus performante en terme de sécurité ou de services. Cette hypothèse est peu plausible car dans ce cas la panne intervient au moment où il y a moins de trafic sur le réseau c’est à dire très tard dans la nuit (de 0h à 5h du matin). La deuxième hypothèse, c’est un problème matériel lié aux dysfonctionnement d’une plateforme technique cruciale qui gère la plupart des services d’Orange (ie attaque virale ciblant le coeur du réseau).

Il n’en fallait pas plus pour déchaîner les réseaux sociaux qui depuis de longues critiquent la mauvaise qualité des services mobiles et un abus de certains opérateurs. On se souvient que le 9 octobre 2014, l’autorité de régulation (ARTCI) avait lourdement sanctionné les compagnies cellulaires à hauteur de 1,2 milliards de francs CFA (environ 1,8 millions d’euros) pour manquements aux obligations de qualité de service.

C’est dans contexte que se tiendra, les 8 et 9 octobre prochain à Abidjan, le salon international Africa Telecom People parrainé par Bruno Koné, le Ministre des TIC. Inscription ici

Laisser un commentaire

À lire absolument

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

Côte d'Ivoire: banque digitale, rendez-vous manqué pour la Standard Chartered

La Standard Chartered Bank Côte d'Ivoire devait officiellement présenter, ce jour, à sa clientèle, son concept de "banque digitale". L'événement…

09 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une…

Côte d’Ivoire : Initiation précoce à l’entreprenariat dans les TIC, une plateforme se distingue

"Succès assuré" est un des leaders du soutien scolaire en ligne et via mobile. Au delà de ce rôle précurseur,…

06 Fév 2018 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :