Airtel Africa: Christian de Fari…

Selon le bimensuel La let…

Sénégal: Wari perd définitivemen…

L'information a fait l'ef…

Sommet YouthConnekt 2017 de Kiga…

Le sommet YouthConnect de…

Bénin: L'heure est aux taxis con…

Le 3 juillet 2017, le gou…

Monetique: La carte prépayée Abi…

Weblogy la société éditri…

Côte d'Ivoire: Requiem pour Alin…

L'ex-géant des télécommun…

Cameroun: MTN inaugure une nouve…

MTN a mis les petits plat…

Congo: Le câble WACS reparé

Il y a environ plus de 2 …

Benin: Çà chauffe dans les téléc…

Les opérateurs des téléco…

Côte d'Ivoire: Orange Money, de …

Le service Orange Money c…

«
»
TwitterFacebook

Abonnez-vous à ict4africa par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 5 295 autres abonnés

Appolinaire Compaoré contrattaque

Appolinaire compaoré, président de Planor Afrique

Appolinaire Compaoré, Président de Planor Afrique

Se sentant injustement visé par des critiques de la presse, qu’il qualifie «d’infondées», Appolinaire Compaoré, le Président de Planor Afrique, a décidé de dire sa part de vérité dans une interview exclusive à paraitre dans Reseau Telecom. Sur l’affaire Alpha Telecom, il s’étonne qu’on l’accuse d’avoir utilisé des moyens détournés pour s’adjuger la troisième licence mobile du Mali. «Notre offre était de 55 milliards de francs FCFA (environ 84 millions d’euros), nos concurrents ont proposé 25 milliards et 10 milliards, pourquoi voulez-vous que ce soit à eux qu’on attribue la licence» retorque-t-il? A la question de savoir pourquoi, Alpha Telecom n’a toujours pas commencé à opérer, il explique avec force de détails, avoir eu des soucis avec son ex-associé local qui n’est autre que Cissé Komé. Il l’accuse d’ailleurs de vouloir s’approprier 40% de l’entreprise sans débourser de l’argent. «Toutes les fois où Komé a été sommé de faire fasse à ses engagements, il a été défaillant» ajoute-t-il. Pour Appolinaire Compaoré c’est très clair, il fallait trouver d’autres partenaires financiers pour avancer. «D’ici la fin du mois de mars vous verrez, nous allons commencé à opérer» se voit-il confiant.

Quant à l’autre affaire, Telecel Faso, «ne vous fiez pas à ce que les gens disent, tout est reglé», affirme-t-il avec le sourire. Selon lui un accord a été trouvé avec Maroc Telecom, repreneur des filiales francophones d’Etisalat à qui Dossongui Koné, a vendu ses actions. La raison qui a facilité cela c’est que Maroc Telecom a déjà une licence mobile au Burkina Faso et ne pouvait prétendre à une deuxième. D’ailleurs, il fait la confidence qu’une partie des 35 milliards de francs CFA levé dernièrement sur le marché financier servirait aussi à vider ce contentieux vieux d’une décennie.

Laisser un commentaire

À lire absolument

Airtel Africa: Christian de Faria démissionne

Airtel Africa: Christian de Faria démissionne

Selon le bimensuel La lettre du continent, le français Christian de Faria aurait démissionné de son poste de patron des…

11 Oct 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

Sénégal: Wari perd définitivement Tigo

L'information a fait l'effet d'une bombe dans les télécoms ce matin. Dans un communiqué officiel, Millicom annonce la fin du…

31 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Sommet YouthConnekt 2017 de Kigali, place à la jeunesse connectée

Le sommet YouthConnect de Kigali (19 au 21 juillet 2017) est l'occasion pour de nombreux jeunes africains de participer à…

21 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Bénin: L'heure est aux taxis connectés

Le 3 juillet 2017, le gouvernement béninois a lancé en grande pompe le projet "Bénin taxi". Un concept moderne de…

06 Juil 2017 Actualité ict4africa No comments

Read more
  • 1
  • 2
«
»
%d blogueurs aiment cette page :